Les Flammes, première cérémonie dédiée aux « cultures populaires »

Les médias Booska-P, Yard et l’équipe Smile organiseront le 11 mai 2023 “Les Flammes”, qui récompenseront les acteurs de la culture urbaine dans l’industrie de la musique et du divertissement , lors d’un événement au Théâtre du Châtelet à Paris.

 

 

Projet réfléchi depuis 2020 par les médias Booska-P et Yard ainsi que par l’agence de talents Smile, la cérémonie “Les Flammes” a été présentée le 10 octobre dernier lors d’une conférence de presse par ses organisateurs Amadou Ba, Yohan Prat, Tom Brunet et Galo Diallo. Dans le but de célébrer « les cultures issues de quartiers populaires et la créativité de celles et ceux qui les font grandir », elle proposera une vingtaine de catégories, récompensant des projets musicaux sortis durant l’année 2022 mais également des humoristes de stand-up, des créateurs de contenus et plus globalement les talents qui contribuent à la  pluralité de la culture urbaine.

 

Un événement accessible et ouvert à tous

Décrite comme la « cérémonie du peuple« , Les Flammes sera uniquement diffusée en ligne pour permettre un visionnage facilité et accessible pour tous. Plus de détails seront données prochainement sur le lieu exact de diffusion. Cependant la possibilité d’un passage également télévisé n’est pas totalement exclue. Les organisateurs de cette manifestation valorisent depuis de nombreuses années les jeunes talents issus des univers urbains. C’est donc tout naturellement qu’ils se sont réunis pour proposer cette cérémonie avec l’envie de récompenser les acteurs de l’industrie des cultures populaires, déjà connus ou non, tout en applaudissant « le travail des femmes et des hommes de l’ombre qui font briller ces univers artistiques« . Ils sont animés par la volonté de mettre en avant ces cultures qui se diffusent désormais dans l’ensemble de nos sociétés et qui influencent la mode, le sport, le cinéma, la gastronomie et plus globalement nos comportements et nos codes. Cette cérémonie sera donc l’occasion de célébrer des artistes issus de l’univers du rap, de l’afro, de la pop et du mariage de toutes ces sonorités.

 

Une élection en trois étapes 

L’élection de chaque catégorie se déroulera en trois étapes. Premièrement, labels, managers et producteurs pourront soumettre des candidats dans les catégories dont ils remplissent les critères, de manière 100% gratuite. Dans un second temps, une cinquantaine de journalistes issus de divers médias auront 72h pour faire une pré-sélection parmi l’ensemble des candidats inscrits. Pour cela, ils devront chacun choisir 10 personnes par catégorie, créant ensuite la liste officielle des nominés. Enfin, le vote final reviendra à 50% au public, qui pourra se prononcer sur une plateforme digitale en faisant un top 3 par catégorie afin qu’il n’y ait pas qu’un seul vainqueur. L’autre moitié du choix sera entre le main d’un jury paritaire composé de 24 spécialistes (maisons de disque, journalistes, personnalités publiques) pour une représentation équilibrée et honnête de l’industrie. Ces professionnels resteront anonymes jusqu’à la fermeture des votes et devront également proposer leur top 3. Au total, une vingtaine de prix seront décernés et les gagnants seront annoncés en direct le 11 mai 2023, au théâtre du Châtelet à Paris.

 

 

Une nouveauté qui fera plaisir à Ninho et SCH

Spotify, incontournable du monde de la musique, sponsorise l’évènement. Lors de la conférence, le directeur France de la plateforme, Antoine Monin, a souligné l’importance de « promouvoir la musique française sous toutes ses formes« . En effet, malgré la grande place du rap en France, représentant plus de 65% des streams du pays, ce genre musical n’est que très peu mis en avant sur la scène musicale. Le rappeur Ninho n’avait d’ailleurs pas hésité à souligner cette sous-représentation lors de la dernière cérémonie des Victoires de la Musique à laquelle il n’avait pas été invité, malgré plus d’1,6 million d’albums vendus. SCH, alors vainqueur pour la catégorie de l’album le plus streamé, avait déclaré se sentir « gêné » de recevoir ce prix en l’absence d’une longue liste de rappeurs tels que Naps, Oboy ou encore Gazo.

Les Flammes a bien compris cet enjeu et Yoann Prat, co-fondateur de Yard, avait lui-même reconnu l’existence de « frustration de représentativité dans certaines cérémonies« . En revanche, il a tenu à souligner que Les Flammes n’a pas pour but de rentrer « en opposition à quelque chose« .

 

En tout cas, ce qui est sûr, c’est que cet évènement est une grande première et marque probablement une nouvelle ère pour la culture urbaine en France. Vous pouvez désormais suivre l’avancée du projet sur le site officiel : LES FLAMMES© (lesflammesawards.com)

On se retrouve donc le 11 mai prochain !

 

Sources : @lesflammes (instagram) @hamadbooskap (Instagram)

Voir tous le contenu "Article"
Vous avez aimé ? Partagez !

Pour vous

WESPER ACTU – Semaine du 7 juin 2021
Vidéo
WESPER ACTU – Semaine du 7 juin 2021
Le youtubeur Seb la Frite est l'Influenceur de la semaine
Le youtubeur Seb la Frite est l'Influenceur de la semaine
Julien aka Le Grand JD est l'Influenceur de la semaine
Vidéo
Julien aka Le Grand JD est l'Influenceur de la semaine
Avatar est de retour et promet une expérience époustouflante
Avatar est de retour et promet une expérience époustouflante
La youtubeuse Shera est l'Influenceuse de la semaine
Vidéo
La youtubeuse Shera est l'Influenceuse de la semaine
Qui est Guihome vous détend ? - DISCOVERY
Vidéo
Qui est Guihome vous détend ? - DISCOVERY
WESPER NEWS - Coeur sur Paris, quand Instagram sort des écrans
WESPER NEWS - Coeur sur Paris, quand Instagram sort des écrans
EmmyMakeUpPro nous dévoile son nouveau projet inédit
Article
EmmyMakeUpPro nous dévoile son nouveau projet inédit
Emma MakeUpPro : "c'est une fierté d'avoir lancé le concept de YouTubeuse beauté en France" - HOMEMADE
Interview
Emma MakeUpPro : "c'est une fierté d'avoir lancé le concept de YouTubeuse beauté en France" - HOMEMADE
Qui est Anaïde Rozam ? - DISCOVERY
Vidéo
Qui est Anaïde Rozam ? - DISCOVERY