Elon Musk prêt à licencier 75% des salariés de Twitter

Après avoir prononcé le rachat de Twitter pour la seconde fois début octobre, le multimilliardaire a annoncé il y a deux jours son intention de finaliser l’acquisition du réseau social ce vendredi 28 octobre selon l’agence de presse Bloomberg. Une décision qui ne réjouit pas les salariés de Twitter puisqu’Elon Musk envisagerait un plan de licenciement des trois quart des employés de la plateforme.

 

Elon Musk et Twitter : une saga ponctuée de vives tensions

L’histoire entre Elon Musk et Twitter est une longue saga qui pourrait faire l’objet d’une série Netflix. En effet, après avoir proposé de racheter Twitter en avril, puis s’être rétracté avec fracas en juillet dernier en raison d’un trop grand nombre de faux comptes et de spams sur la plateforme, le milliardaire a de nouveau créé la surprise en décidant début octobre de finalement honorer son offre initiale. La transaction d’un montant de 44 milliards de dollars devrait ainsi avoir lieu ce vendredi 28 octobre permettant d’éviter de justesse le procès engagé par Twitter à l’encontre d’Elon Musk suite à sa rétractation l’été dernier.

 

 

Le propriétaire de Space X à la conquête de la Twittosphère

Après la conquête du marché de l’automobile avec Tesla et celui de l’espace avec SpaceX, Elon Musk part à la conquête de la twittosphère. Les réseaux sociaux étant devenu un enjeu mondial, il ne pouvait pas passer à côté.

Ce qui est certain c’est qu’Elon Musk a de grands projets pour Twitter. En effet, l’homme d’affaires a rapidement affiché son intention de racheter le réseau social pour en faire une plateforme plus libre, estimant que la modération des contenus était trop stricte :  « J’ai juste une forte intuition qu’avoir une plateforme publique, largement inclusive, en laquelle on puisse avoir confiance, est extrêmement important pour le futur de la civilisation… Je veux faire de Twitter le forum mondial de la libre parole ». Une manière de voir les choses qui impliquera de gros changements surtout que Twitter prévoyait au contraire de renforcer les procédures de modération des utilisateurs du réseau !

Si Twitter est aujourd’hui un petit réseau qui affiche des résultats financiers décevants avec ses 238 millions d’utilisateurs actifs par jour comparativement à son concurrent Facebook qui cumule 2 milliards d’utilisateurs quotidiens, il n’en demeure pas moins que sa capacité d’influence est immense dans le domaine de la politique et des médias. Un atout non négligeable qui n’a certainement pas échappé au chef d’entreprise averti !

 

 

Un plan de licenciement draconien

Selon le Washington Post, pour faire face aux problèmes financiers de la plateforme, Elon Musk prévoit de licencier 75% des salariés du réseau social après son rachat. Il fera ainsi passer le nombre d’employés de 7 500 à 2 000, un plan de licenciement qui devrait permettre, selon le chef d’entreprise, de “recouvrer la santé” de Twitter. Des mesures indispensables pour atteindre ses objectifs ambitieux fixer par le milliardaire à savoir :  cumuler à terme 1 milliard d’utilisateurs contre 238 millions actuellement et diversifier les sources de revenus du réseau social.

Les salariés de Twitter, très inquiets pour leur avenir, ont écrit une lettre ouverte à Elon Musk en indiquant que ce licenciement massif était “irresponsable et dangereux pour la société”. Ils ont également demandé au milliardaire américain de respecter les « politiques de licenciement équitables pour tous les travailleurs » et de maintenir les avantages sociaux existants notamment le travail à distance.

Des revendications qui auront certainement du mal à trouver une oreille attentive de la part d’Elon Musk, fervent adepte du travail en présentiel. Cette position à contre-courant avec les décisions de nombreuses entreprises de la Tech est surprenante pour cet entrepreneur visionnaire surtout qu’entre la crise du Coronavirus, l’évolution de la technologie et les nouveaux modes de vie qui en résultent, le travail à distance s’est largement démocratisé. Ainsi, aux États-Unis, 58,6% des salariés sont en télétravail. Cette forme d’organisation convient à beaucoup de personnel car la plupart y trouve un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. Cela se traduit d’ailleurs par une augmentation de la productivité des entreprises à long terme.

Entre le rachat houleux de Twitter, un plan de licenciement controversé et des ambitions qui diffèrent de celles du réseau social, nous ne sommes certainement pas au bout de nos surprises !

 

Sources : Bloomerg, Unsplash

Voir tous le contenu "Article"
Vous avez aimé ? Partagez !

Pour vous

WESPER SPORT – Semaine du 9 août 2021
Vidéo
WESPER SPORT – Semaine du 9 août 2021
WESPER SPORT – Semaine du 7 juin 2021
Vidéo
WESPER SPORT – Semaine du 7 juin 2021
Welcome Twitter Blue !
Article
Welcome Twitter Blue !
Coup d’envoi du 74e Festival de Cannes
Article
Coup d’envoi du 74e Festival de Cannes
Le récap’ de la semaine du 3 mai 2021
Article
Le récap’ de la semaine du 3 mai 2021
Instagram lance Remix
Article
Instagram lance Remix
McFly & Carlito réunissent la crème de l’humour
Article
McFly & Carlito réunissent la crème de l’humour
Qui est Théo Gordy ? - DISCOVERY
Vidéo
Qui est Théo Gordy ? - DISCOVERY
WESPER ACTU – Semaine du 19 juillet 2021
WESPER ACTU – Semaine du 19 juillet 2021
WESPER SPORT – Semaine du 16 août 2021
Vidéo
WESPER SPORT – Semaine du 16 août 2021